Découvrir le trading de crypto-monnaies

Les baleines peuvent-elles manipuler les crypto-marchés ?

828 0
Partager cet article...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

La probabilité d’un fort mouvement des prix causé par la vente d’une grande quantité de Bitcoin augmentera tant que son prix continuera à monter. Au fur et à mesure que la monnaie numérique gagne en popularité et acceptation par le grand public, les petits investisseurs doivent être conscients qu’un grand nombre de Bitcoin appartiennent à un très petit nombre de personnes.

Selon Bloomberg, jusqu’à 40% de la quantité totale de Bitcoin, actuellement 16,7 millions de pièces, est détenue par environ un millier de personnes. Cela signifie que chacun d’entre eux pourrait détenir plus de 6 700 Bitcoins, ce qui, à la valeur actuelle, aurait une valeur stupéfiante de 110 millions de dollars. Comme le prix continue à s’envoler, il y a plus de chance que certains d’entre eux veuillent retirer de l’argent et en tirer profit. Il est également très probable qu’ils aient acquis leur crypto-monnaie quand elle valait une fraction de sa valeur actuelle, ce qui est encore plus une raison pour en vendre.

LES BALEINES COMPLOTENT-ELLES ?

Bitcoin a été créé et développé par une petite communauté soudée de gourous de la technologie et d’entrepreneurs. Satoshi Nakamoto reste anonyme, donnant encore plus de poids à la notion d’un groupe de personnes contrôlant une partie substantielle du Bitcoin.

Il est possible que ces baleines du Bitcoin se connaissent et puissent éventuellement coordonner leurs stratégies de vente afin de maximiser les profits. Lorsqu’on a demandé à Roger Ver si les baleines Bitcoin pouvaient travailler ensemble à cet égard, il a dit à Bloomberg :

Je soupçonne que ça soit probablement vrai, et les gens devraient être capables de faire ce qu’ils veulent avec leur propre argent. Personnellement, je n’ai jamais eu le temps pour des choses comme ça.

CRAINTES DE MANIPULATION

Bitcoin étant une monnaie et non un titre, il n’y a pas de règlement qui interdit la négociation en tant que groupe pour manipuler les prix du marché. En fait, cela arrive déjà avec les altcoins où les groupes sélectionnent ceux qui sont activement médiatisés sur les réseaux sociaux, comme Reddit ou les groupes Facebook, ce qui résulte en une hausse et une baisse (pump and dump). Une fausse hausse des prix où les gens achètent par peur de manquer (FOMO, Fear Of Missing OUT), puis la liquidation conséquente, qui restitue la valeur de l’actif à ce qu’il était auparavant.

Ethereum fait face à un problème de propriété similaire, avec son créateur Vitalik Buterin qui détiendrait environ 525 000 ETH avec une valeur de marché actuelle d’environ 240 millions de dollars. Alex Sunnarborg, cofondateur de Tetras Capital, affirme que les 100 premières adresses Bitcoin contrôlent 17,3% de la totalité de la devise émise et que les 100 principales adresses d’Ethereum contrôlent 40% de l’offre totale.

Cependant, la domination du marché par une minorité de baleines n’est pas nouvelle. Le secteur bancaire a connu des actions similaires pendant des décennies, alors que les gros bonnets au sommet se développent au détriment de la majorité. Avec les crypto-monnaies, cependant, cela peut être moins probable car les fondateurs et les grands détenteurs sont plus orientés sur l’idéologie, ce qui, en théorie, les rend moins susceptibles de manipuler les marchés pour leur propre profit.

Librement traduit depuis Bitcoinist

 

Partager cet article...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire