Découvrir le trading de crypto-monnaies

Dubaï délivre une licence à une société de crypto-monnaie

275 0
Partager cet article...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

La plus grande zone économique libre des Emirats Arabes Unis, avec zéro pour cent d’impôt sur le revenu des particuliers et des sociétés, a commencé à délivrer des licences aux entreprises qui tradent des cryptomonnaies. La première licence a été attribuée à un négociant en or qui a récemment commencé à offrir des services de crypto-monnaie.

Le Centre multi-produits de Dubaï (DMCC) est une entité gouvernementale créée en 2002 pour améliorer les flux commerciaux de marchandises à travers Dubaï. DMCC FrUAE’s Largest Free Economic Zone Issues License to Cryptocurrency Firmee Zone est la zone économique libre la plus importante et la plus dynamique des EAU.

« Nous effectuons une série de rôles qui continuent à positionner Dubaï comme destination privilégiée pour le commerce mondial des matières premières et DMCC comme première zone franche au monde », qui offre zéro pour cent d’impôt sur le revenu des particuliers et des entreprises. Aujourd’hui, plus de 14.100 multinationales et start-ups ont élu domicile chez DMCC, avec près de 90.000 personnes qui y vivent et y travaillent.

Le Centre a commencé à émettre des licences pour permettre aux entreprises de cryptomonnaie d’opérer à partir de sa zone franche, a rapporté lundi Thomson Reuters Zawya.

Le directeur exécutif de DMCC pour les matières premières, Sanjeev Dutta, a déclaré au journal que le Centre « commence à faciliter » un marché des cryptomonnaies qui, a-t-il reconnu, n’est pas réglementé. Indiquant que les entreprises qui cherchent à s’installer dans la zone seraient considérées au cas par cas, il a précisé :

Pour moi, ce qui est important, c’est que vous l’évaluez toujours dans le cadre de votre stratégie d’innovation. Vous ne dites pas «non» à quelque chose. Vous ne dites pas ‘oui’ non plus, mais vous explorez, donc vous êtes clairement en avance sur les autres quand vient le temps de prendre une décision.

DMCC est membre du Global Blockchain Council, qui a débuté en tant que projet Smart City de Dubaï et compte aujourd’hui 46 organisations membres dans le monde. Le directeur du centre d’innovation du Centre, Franco Bosoni, a déclaré qu’un consensus mondial émergeait qui favorise la classification des crypto-monnaies comme des marchandises, a précisé le responsable de l’information, indiquant :

La vision de DMCC est que ces crypto-monnaies rencontrent le test d’un produit. Ils sont tarifés en fonction de l’offre et de la demande, produits et vendus dans le monde entier avec une qualité uniforme et sont indiscernables entre les produits.

Wai LuUAE’s Largest Free Economic Zone Issues License to Cryptocurrency Firmm Kwok, responsable des marchés de capitaux pour l’Autorité de régulation des marchés mondiaux d’Abu Dhabi, a déclaré dimanche au journal que le régulateur «examine et envisage le développement d’un cadre réglementaire robuste et adapté aux risques» pour les échanges crypto et les intermédiaires. Soulignant qu’aucun délai n’a été fixé, il a ajouté :

Au fur et à mesure que nous élaborerons notre cadre, nous voudrons aussi vérifier et avoir des conversations avec, par exemple, les organismes de réglementation américains, les organismes de réglementation japonais, etc., de sorte qu’il y ait un alignement d’approche pour éviter tout arbitrage réglementaire.

La première licence pour la zone franche serait attribuée à Regal Assets, un négociant en or et un fournisseur de stockage ayant des bureaux aux États-Unis, au Canada et aux EAU. La société a ajouté des crypto-monnaies à sa gamme de produits à la fin de l’année dernière, offrant des services de courtage et un service de stockage haute sécurité assuré pour bitcoin, ether, bitcoin cash, ethereum classic, ripple et dash.

Selon Bloomberg, « le négociant en or de Dubaï, Regal RA DMCC, est la première entreprise au Moyen-Orient à obtenir une licence pour trader des cryptomonnaies. » Selon le communiqué, « la société proposera le stockage de bitcoin, ethUAE’s Largest Free Economic Zone Issues License to Cryptocurrency Firmereum et autres crypto-monnaies  dans un coffre situé dans le siège de DMCC à Almas Tower à Dubaï. « 

Ahmed Bin Sulayem, président exécutif de DMCC, a déclaré: «Au cœur du plan de croissance stratégique à long terme de DMCC se trouve l’utilisation de la technologie et de l’innovation pour perturber et connecter de nouveaux marchés, industries et clients».

Pensez-vous que plus d’entreprises crypto iront dans cette zone économique libre ?

Librement traduit depuis Bitcoin.com

Partager cet article...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire