Découvrir le trading de crypto-monnaies

La scalabilité d’Ethereum est partiellement résolue grâce aux DappChains

789 0
Partager cet article...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

En mars prochain, Loom présentera une dapp fonctionnant sur sa propre blockchain (dappchain) tout en étant connectée au réseau Ethereum, ce qui pourrait potentiellement résoudre le problème de scalabilité pour au moins quelques projets.

Dappchain permettrait à CryptoKitties, Etherdelta, Leroy-Twitter, ou à tout autre dapp, de gérer des millions de transactions, potentiellement entièrement gratuites, avec des vérifications quasi instantanées, tout en étant connectées à Ethereum.

Ils prévoient de le faire en utilisant des chaînes latérales (sidechains), une méthode qui relie les blockchains. Au lieu de faire de la scalabilité verticale, d’augmenter la taille des blocks sur Ethereum ou d’utiliser le sharding, ils utilisent la scalabilité horizontale en ayant plusieurs blockchains qui se parlent entre elles.

Ces autres blockchains peuvent avoir leurs propres règles qui n’affectent pas les règles d’Ethereum. Elles pourraient donc fonctionner sur delegated proof of stake ou même sur proof of authority. Elles peuvent être centralisées ou décentralisées, et ainsi de suite.

Cela pourrait signifier que les kitties peuvent s’enfuir de leur propre blockchain et faire ce qu’ils veulent là-bas plutôt que de créer un désordre sur la blockchain d’Ethereum. Pourtant, tous encore connectés à ETH.

1

Les avantages des chaînes latérales sont connus depuis longtemps, tout comme on sait depuis longtemps qu’elles ont un problème. Il est difficile, voire impossible, de relier les blockchains au réseau principal à l’aide de ce qu’on appelle un rattachement bidirectionnel sans confiance.

Mais Ethereum a des contrats intelligents qui pourraient permettre à Matthew Campbell, co-fondateur de l’équipe derrière Dappchains, Loom Network, de résoudre au moins partiellement le problème:

« Nous allons permettre le transfert d’actifs comme ERC721 (non fongibles type cryptokitties) et ERC20 entre les blockchains latérales et la blockchain principale. Nous avons un produit qui sortira le mois prochain illustrant ce processus. « 

Mais comment résoudre le problème de rattachement ?

« Il y a un contrat intelligent qui facilite l’escrow, Loom en exécutera quelques-uns et les développeurs pourront nous faire confiance ou gérer le leur. C’est tous les détails que je peux donner jusqu’au mois prochain », explique Campbell.

Vous n’avez pas besoin de transférer des biens entre mainnet et la dappchain elle-même, bien que vous le puissiez si vous le souhaitez, mais « vous pourriez avoir un jeu où tous les actifs vivent sur la dappchain ».

Vous pourriez faire la même chose pour les tokens, mais ils ne seraient pas indexés. Donc, avec quelque chose comme CryptoKitties, il fonctionnerait sur sa propre blockchain (dappchain).

Comment est-il connecté à ETH ?

« Vous pouvez transférer vos kitties ou les refléter sur la chaîne latérale », a déclaré Campbell. « Les kitties pourraient se combattre avec d’autres joueurs au style Pokémon en hors-chaîne. Ils pourraient augmenter en niveau hors-chaîne et potentiellement être transférés au mainnet. « 

Ce que Loom semble décrire est une solution au problème d’interopérabilité qui, dans le processus, résout certains aspects de scalabilité. Ils disent:

« Avec DAppChain … exécuter un noeud donne à ses utilisateurs une copie complète de toutes les données depuis le bloc Genesis de DAppChain.

Ces données partageables et publiques permettent également d’innover davantage et de faire émerger des concepts entièrement nouveaux, tels que deux jeux partageant le même état.

Vous pourriez avoir un jeu de type World of Warcraft, où le monde est créé par des joueurs dans un jeu de type Minecraft. Les actions des joueurs dans chaque monde affecteraient le monde de l’autre partie.

Les développeurs pourraient publier un nouveau jeu qui utilise les données d’un personnage d’un autre jeu stocké sur une DAppChain. De cette façon, les nouveaux utilisateurs du jeu pourraient immédiatement sauter dans un nouveau monde avec leurs personnages existants et leurs atouts (essentiellement en diffusant les données de votre ancien jeu dans le nouveau jeu). « 

Cette capacité à connecter différents jeux ou actifs serait une innovation.

2

Comme ça n’a pas encore été lancé, nous ne pouvons pas vraiment voir comment cela fonctionnerait réellement, mais Campbell dit:

« En mars, nous allons lancer notre propre application commerciale sur la plate-forme … vous verrez la fonction de transfert avec le lancement de notre application de démonstration le mois prochain. »

Tout sera public et ouvert au mois de mars, dit Campbell, à partir du moment où ils commenceront à intégrer les développeurs.

« Il n’y aura pas de pré-ICO, pas d’ICO, pas de post-ICO, pas de pré-vente », dit Loom. « Nous sommes très bien financés », explique Campbell, leur site web montrant The Ventures et TechStars NYC.

« Nous allons créer des applications majeures que nous monétiserons », déclare M. Campbell sans en révéler beaucoup plus sur leur stratégie de monétisation.

Dappchains est l’un des nombreux produits travaillant sur la scalabilité. En quoi est-ce différent de Plasma ?

« DAppchain est une vraie blockchain orienté pour des choses comme les jeux qui peuvent être autonomes et être forkés. Plasma n’est que des états temporaires du réseau principal d’Ethereum qui peuvent être utilisés pour des transactions entre deux parties « , explique Campbell.

Cet aspect du forking est important parce que Loom argumente que même si une dappchain a moins de sécurité, ou si les développeurs d’un projet prennent une décision que les utilisateurs n’aiment pas, ils peuvent simplement la forker et avancer comme si de rien n’était.

Comme il s’agit d’un contrat intelligent, il sera nécessairement public, mais il reste à voir si les développeurs de ce contrat intelligent sont des intermédiaires de confiance.

Nous pourrions donc être dans un monde non pas d’une seule blockchain, mais de millions de blockchains, toutes parlant les unes aux autres, et toutes tournant autour d’Ethereum.

Et tout cela pourrait commencer le mois prochain, le temps s’accélère à nouveau dans l’espace crypto, avec une scalabilité potentiellement résolue, au moins pour certains projets.

Traduit librement depuis Trustnodes

Partager cet article...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire