Découvrir le trading de crypto-monnaies

Le géant Bosch vient de réaliser un investissement important dans IOTA

1.98K 0
Partager cet article...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Robert Bosch Venture Capital (RBVC), la société de capital-risque du groupe Bosch, a fait un premier pas dans le monde de la crypto-monnaie avec un investissement important dans IOTA, un réseau sans frais basé sur DAG et conçu pour les micro-transactions de l’Internet des objets (IoT).

Robert Bosch, un géant parmi les sociétés industrielles multinationales dont le siège est situé en Allemagne, produit des appareils électroménagers, des pièces automobiles et d’autres technologies spécialisées. C’est le plus grand fournisseur mondial de composants automobiles. Bosch est aujourd’hui l’une des premières multinationales à investir ouvertement dans les cryptomonnaies. Plus précisément, l’entreprise a acheté une quantité importante de tokens MIOTA.

Pourquoi IOTA ?

Contrairement à Bitcoin, Ethereum, et à d’autres crypto-monnaies, IOTA est basé sur DAG (Directed Acyclic Graph), et n’a pas les mêmes problèmes de scalabilité que les blockchains traditionelles. Actuellement, IOTA peut éffectuer environ 100 fois plus de transactions par seconde (TPS) que Bitcoin et Ethereum, et au fur et à mesure de la croissance du DAG, le TPS augmentera, tout comme la décentralisation. En même temps, IOTA ne prend aucun frais pour l’envoi de transactions, c’est entièrement gratuit.

Qu’est-ce que Bosch espère tirer de cet investissement ?

Bosch est un fabricant leader de composants automobiles et d’appareils spécialisés, mais maintenant, la société cherche à commercialiser les données et logiciels, utilisés par leurs appareils intelligents et capteurs. Un investissement dans IOTA à ses débuts est une étape dans l’IoT. Bien qu’ils admettent que IOTA n’est qu’une option et que des investissements dans d’autres blockchain peuvent également suivre, Bosch travaille avec IOTA depuis plusieurs années et a déclaré être très impressionné par le réseau IOTA et son potentiel à faire progresser l’IoT.

«RBVC est bien sûr en train d’évaluer et de travailler avec d’autres blockchain … IOTA a le potentiel de résoudre certains problèmes fondamentaux dans le blockchain pour l’IoT, à savoir la scalabilité et les coûts de transaction. La technologie IOTA en est encore à ses débuts … RBVC va, essayer d’aider la Fondation IOTA dans l’industrialisation de cette technologie via notre réseau. Nous relierons l’équipe de développement de IOTA aux experts industriels et aux décideurs. Nous leur donnerons également des conseils dans des domaines où nous avons de l’expérience. Bosch est un pionnier dans l’industrialisation de la blockchain. L’accord est une preuve supplémentaire de l’engagement de Bosch dans ce domaine. « 

IOTA a également récemment conclu des partenariats avec plusieurs autres grands noms de l’IoT, notamment CISCO, Volkswagen, Samsung et même la ville de Taipei à Taiwan. Cependant, de nombreux chercheurs qui ont pris le temps d’examiner le réseau de IOTA ne sont pas si confiants dans sa capacité à soutenir l’IoT. En décembre 2017, le MIT a publié un article critiquant IOTA et son équipe. Dans l’article, qui critiquait en fait un autre article publié par Mike Orcutt en faveur de IOTA, le MIT affirmait qu’Orcutt déclarait des mensonges et que les développeurs de IOTA avaient donné des explications contradictoires sur les vulnérabilités et les failles de sécurité. Les développeurs de IOTA ont réagi à cette situation en intentant un procès pour fraude.

Partout où vous regardez, vous verrez des revendications passionnées pour et contre IOTA, c’est vraiment une technologie qui a suscité une controverse intense. Mais un chose qui est sûre; si IOTA devient le crypto-carburant qui gère l’IoT et toutes ces transactions machine-machine. S’il devient le carburant d’une nouvelle économie de machines, les premiers investisseurs qui créent de grands nœuds IOTA y bénéficieront grandement . Ils auront accès à des données précieuses et à un enjeu important dans le contrôle du réseau. C’est certainement la motivation derrière l’investissement de RBVC.

Malgré toutes les critiques et les graves bugues de sécurité trouvés dans leur logiciel, IOTA est actuellement utilisé dans plusieurs projets intéressants dans le monde réel, y compris un systeme de paiement pour les banques appelé Carriota. Comme Bitcoin et Ethereum, c’est une technologie bêta encore à ses débuts, et il faudra du temps pour voir jusqu’où elle peut aller. Les conflits, ainsi que la passion et le potentiel entourant IOTA, rappellent ceux d’Ethereum il y a trois ou quatre ans. En tout cas, c’est un actif intéressant à acheter et à conserver pendant un certain temps. Bosch parie dessus.

Traduit librement depuis Btcmanager

Partager cet article...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire