Découvrir le trading de crypto-monnaies

La police chinoise arrête les fondateurs d’une pyramide de ponzi ayant récolté 13 millions de dollars

1.02K 0
Partager cet article...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Le journal local chinois a rapporté que la police de Xi’an a arrêté avec succès des personnes impliquées dans un stratagème pyramidal censé être une plateforme en rapport avec la blockchain. Les suspects ont créé la plate-forme « DBTC » et l’ont mise à la disposition des utilisateurs du 28 mars au 15 avril de cette année. Près de 13 000 personnes se sont inscrites et ont investi un total de 80 millions de yuans (13 millions de dollars) dans le programme.

Les détails des enquêtes affirment qu’une personne nommée Zheng était responsable de l’idée, avec les administrateurs du DBTC, Zhang Mou et Li Mou, et le vice-président du marketing, Gou Certa. Ils ont commencé à travailler sur le projet de commercialisation à paliers multiples (MLM) en octobre 2017 et ont vendu une pièce au prix de 3 yuans (0,48 dollar). L’équipe s’est également rendue au Cambodge, à Phnom Penh, à Xi’an et à Ningbo pour promouvoir le projet. Les membres devaient initialement investir 3 millions de yuans (0,4 million de dollars) pour recevoir chaque jour 80 000 yuans (12 732 dollars) et plus de 2 millions de yuans (0,3 million de dollars) par mois.

Les rendements extrêmement élevés étaient un drapeau rouge, avec le fait qu’ils ont embauché un «professionnel» international pour agir en tant que président. Les gens ont affirmé que leurs antécédents financiers solides ainsi que leurs prétentions d’être une «multinationale de haute technologie» étaient quelques-unes des raisons pour lesquelles ils étaient facilement trompés.

En outre, le DBTC a modifié le prix de sa crypto-monnaie par lui-même et mis en place des «shared earnings award» et des «Team Performance Awards» pour récompenser les membres de son équipe. Enfin, le Bureau de la sécurité publique de Xi’an et le Détachement des enquêtes économiques ont arrêté neuf suspects le 15 avril à la suite de plaintes d’usagers.

Les systèmes pyramidaux sont en hausse dans le monde de la crypto alors que les compagnies frauduleuses attirent les gens dans le réseau avec des promesses de rendements impossibles sur leurs investissements. Plus tôt cette année, le ministère chinois de la Sécurité publique et l’Administration d’État pour l’industrie et le commerce (SAIC) ont entamé des enquêtes à l’échelle du pays pour mettre fin aux MLM liés aux crypto.

Un avis publié par le ministère a écrit: «Nous allons mener des inspections et des dispositions efficaces et globales et faire de grands efforts pour purifier le cyberespace afin de promouvoir pleinement la création d’une« plate-forme réseau sans MLM »et de communautés sans MLM. « 

Traduit librement depuis CCN.com

Partager cet article...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire