Découvrir le trading de crypto-monnaies

La Russie va créer un paradis fiscal en Crimée en réponse aux sanctions américaines

1.6K 0
Partager cet article...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

La Douma russe soutient l’idée d’organiser un paradis fiscal des Crypto-monnaies en Crimée, a déclaré le président du Comité des marchés financiers de la Douma, Anatoly Aksakov, en marge du Forum économique international de Yalta.

« Oui, un paradis fiscal pour les Crypto-monnaies en Crimée est une bonne idée. Il y a toutes les conditions pour cela. En outre, les entreprises locales ont besoin d’investissements, et les attirer par des jetons est une bonne option », a déclaré Aksakov.

Il a ajouté qu’il est très probable que la Crimée accueillera un échange de crypto-monnaie ou deviendra une juridiction pour les projets d’ICO.

Il a ajouté :

« L’exploitation minière de la Crimée est une illusion, mais l’ICO et l’échange de crypto sont tout à fait réels, je sais que les organisations de profil travaillent dur sur cette question ».

Auparavant Aksakov a également déclaré que la cryptoruble, crypto-monnaie nationale russe, doit nécessairement avoir un seul centre d’émission représenté par la Banque centrale et qu’il n’est pas prévu de l’émettre, au moins, dans les deux prochaines années.

L’idée de créer un paradis fiscal en Crimée est également soutenue par Alexander Shokhin, chef de l’Union russe des industriels et des entrepreneurs (RSPP). Il a proposé la création de zones spéciales en Crimée et dans la région de Kaliningrad.

« Je pense que la Crimée et la région de Kaliningrad sont toutes deux en mesure d’obtenir ce statut [de paradis fiscal]. La région de Kaliningrad est depuis longtemps une sorte de zone douanière, sinon toute la région, mais au moins une partie jouxtant la région. l’aéroport Khrabrovo à la flèche de Kurskaïa pourrait devenir quelque chose comme Hong Kong ou les îles Caïmans « , a t-il déclaré dans une interview à la télévision d’Etat.

« Tout d’abord, je parle de ces structures qui sont communes au Luxembourg, aux Pays-Bas, etc. », a expliqué Shokhin, ajoutant qu’il est possible de créer une infrastructure compétitive, y compris l’indulgence fiscale et aucune charge financière.

Traduit librement depuis coinfox.info

Partager cet article...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire