Découvrir le trading de crypto-monnaies

Le minage Bitcoin utilisera 0,5% de l’énergie mondiale d’ici la fin de 2018

439 0
Partager cet article...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

L’économiste Alex de Vries, qui a publié un article sur « le problème de l’énergie croissante du minage de Bitcoin, » le 16 mai, dans la revue scientifique Joule, a déclaré à l’ Independent que l’exploitation minière du Bitcoin (BTC) utilisera 0,5 % de l’énergie mondiale d’ici la fin de l’année 2018.

De Vries conclut son article en disant que le réseau BTC, qui consomme actuellement environ 2,55 GW d’électricité, atteindra 7,67 GW dans un avenir proche (l’Irlande consomme 3,1 GW et l’Autriche 8,2 GW). Le réseau « a un gros problème, et il se développe rapidement ». Cependant, il note que des solutions comme le Lightning Network peuvent alléger la situation.

L’extraction de bitcoin nécessite de l’énergie pour effectuer les calculs — des hachages — qui donnent des récompenses en Bitcoin aux mineurs. À la mi-février, il a été rapporté que l’extraction de crypto en Islande consommerait plus d’énergie que les ménages en 2018. Le débat sur la question de savoir si l’exploitation minière de Bitcoin est trop nuisible pour l’environnement est souvent considéré comme un non-problème.

De Vries a déclaré à l’Independent « qu’un demi-pour cent est déjà assez choquant : »

« C’est une différence extrême par rapport au système financier régulier, et cette demande croissante d’électricité ne va certainement pas nous aider à atteindre nos objectifs climatiques. »

L’étude scientifique détaille les différents types de mineurs Bitcoin et leur consommation d’énergie individuelle, notant qu’« essayer de mesurer l’électricité consommée par les machines minières Bitcoin produisant tous ces calculs de hachage reste un défi à ce jour. » De Vries utilise les Antminers de Bitmain comme exemple principal pour montrer combien d’énergie chaque machine utilise dans sa vie.

Comme l’étude de De Vries constitue la première fois que des données sur la consommation d’énergie Bitcoin ont été examinées par des pairs, il espère que son journal « commencera la conversation », car il croit que le monde a besoin de « plus de discussions scientifiques sur la direction de ce réseau ».

Inversement, la technologie derrière Bitcoin, la blockchain, est utilisée pour atténuer l’impact environnemental dans certains cas. Cette semaine, IBM a annoncé un partenariat avec Veridium Labs dans le but de marquer les crédits carbone afin de permettre aux entreprises de mieux suivre leur empreinte carbone via la blockchain, leur permettant potentiellement de réduire leur impact carbone.


Pour monter votre RIG de minage par GPU, vous pouvez suivre nos tutoriels et me poser vos questions par mail à l’adresse suivante : mining@crypto-analyse.org. Je réponds à tout le monde aussi précisément que possible, il faut juste parfois être patient, car je traite les messages par ordre d’arrivée.

Pour être tenu informé des news et autres sujets concernant le mining, vous pouvez nous rejoindre sur Telegram :

Librement traduit de cointelegraph.com

Partager cet article...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire